Question : Quelle solution à sertir apporte SANHA pour des installations à vapeur ?

Réponse : Pour des installations à vapeur nous vous recommandons le système de tube NiroSan constitué d’un alliage de haute qualité en inox 1.4404 / 316L avec un joint EPDM avec des conditions de service de 12 bars et 120 °C ou NiroSan Industry avec un joint en FKM rouge de 12 bars et 200 °C

Question : Quel système de tube est approprié pour des gaz nobles ?

Réponse : Les gaz nobles sont l’hélium, l’argon, le néon, le krypton, le xeon ainsi que l’oganesson. Ceux-ci sont aussi connus comme des gaz inertes puisque non inflammables et sont très difficilement solubles dans l’eau. En raison de ces spécifications, les gaz inertes s’utilisent souvent comme des protecteurs lors de soudage ou de réfrigération. Nous vous recommandons pour une telle application la série 6000 et 8000 (cuivre ou bronze au silicium CuSi) avec un joint en EPDM noir ou la série 9000 NiroSan en inox 1.4404 /316L avec un joint en EPDM noir.

Question : Que suggère SANHA pour un traitement de la légionellose ?

Réponse : Dans un monde idéal, l’installation d’eau potable est conçue, installée et exploitée de manière à éviter une stagnation et un réchauffement de la tuyauterie d’eau froide (par exemple par une installation de tube circulaire, le positionnement du plus grand consommateur en fin de la tuyauterie ou le respect des distances entre une installation d’eau chaude et froide). La température de service doit toujours être à 60°C et jamais en-dessous de 50°C. Si malgré tout une contamination survient, nous vous proposons de faire une désinfection thermique. La température d’eau doit être élevée de 70°C jusqu’à 90°C. Ensuite tous les robinets sont à ouvrir pour rincer les tuyauteries au moins pendant 3 minutes (Attention aux risques de brûlures !). Cependant, cette procédure désinfecte uniquement le réseau d’eau chaude et du calcaire peut être libéré, ce qui pourrait engendrer des problèmes à d’autres endroits (circulateur) ou un nouveau terrain favorable pour les légionnelles. Tous nos systèmes de tubes pour l’eau potable peuvent supporter des températures de 120°C

Question : Quelle durée de vie ont les raccords à sertir et les tubes SANHA ?

Réponse : Nous attachons une grande importance à la qualité et à une longue durée de vie lors du développement des produits. Nos propres usines en Allemagne et en Europe, ainsi que les tests de qualité dans nos propres laboratoires, nous permettent non seulement d'avoir un quota de production interne de plus de 80%, mais aussi de réaliser nous-mêmes les tests. Le laboratoire simule une durée de vie d’au moins 50 ans pour tous les systèmes à sertir.

Question : Est-il possible d’utiliser les systèmes à sertir pour des produits alimentaires ?

Réponse : Ceci dépend du produit alimentaire. Pour le produit alimentaire n° 1 – l’eau potable- tous nos systèmes en inox ainsi que pour le système SANHA-Press en cuivre possèdent les certificats nécessaires pour l’eau potable. Il en est de même pour la série sans plomb PURAPRESS, PURAFIT® et 3fit®-Press. Généralement, tous les systèmes de tuyauterie doivent répondre aux exigences élevées de l’industrie alimentaire. Les systèmes à sertir comme par exemple notre série premium NiroSan®, fabriqué avec un alliage élevé en inox, peuvent être utilisés théoriquement pour toutes les sortes d’alcool (vin, bière, cidre, etc.). Dans ces cas précis, l’alcool contribue même à désinfecter le système. Cependant, un petit espace se crée entre le tube et le raccord lors du sertissage. Des bactéries ou des dépôts peuvent s’y accumuler et doivent être désinfectés régulièrement. Pour cette raison, nous ne recommandons pas l’utilisation de systèmes à sertir pour le lait. De plus, les liquides visqueux ou riches en calories peuvent favoriser la croissance bactérienne.

Cependant, dans l'industrie alimentaire, toutes les lignes de transport de fluides doivent être en acier inoxydable, c'est-à-dire également pour l'air comprimé, le chauffage, le gaz, etc. Nous vous recommandons dans ce cas les multiples possibilités d'application de nos systèmes en acier inoxydable, en particulier NiroSan et NiroTherm. Pour la tuyauterie alimentaire même, nous proposons en tant qu’alternative des raccords à souder en cuivre. Lors du sertissage, il est indispensable de veiller à ce qu'aucune formation de tartre dans le tube n’apparaisse et qu'il n'y ait aucune impureté. Tous les tubes doivent rester propres lors du transport ou le stockage et doivent être munis de bouchons de protection. Tous les raccords doivent rester dans le sachet de protection non-ouvert jusqu'à leur installation.

Question : Est-il possible d’utiliser la série NiroSan® pour les mediums avec une haute concentration de sel ou de chlore par exemple dans les piscines ?

Réponse : Généralement l’utilisation des séries NiroSan® ou NiroTherm® est possible. Cependant, non seulement la concentration en chlore joue un rôle important mais également la température : Plus la température est élevée, plus la concentration en chlore doit être faible. Pour des cas particuliers, nous vous demandons de bien vouloir contacter notre service de technique sous le numéro 02054 925 170 ou technik@sanha.com.

Question : Les tubes SANHA peuvent-ils être cintrés ?

Réponse : Oui. Les tubes NiroSan, SANHA-Therm ou SANHA-Therm DZ peuvent être cintrés dans toutes les dimensions (12-108mm). Nous acceptons une garantie jusqu’à un diamètre de 28 mm inclus si vous utilisez une cintreuse entretenue et calibrée. Au-delà d’un diamètre de 28 mm, la responsabilité d’un traitement sans défaut se trouve dans la responsabilité de l’installateur ou dans le fabricant de la cintreuse. Il est fortement déconseillé de cintrer des tubes avec une épaisseur optimisée (NiroSan®-ECO ou NiroTherm®) ou des tubes sans nickel comme NiroSan F.

Question : Peut-on mélanger dans une installation d’eau potable de l’inox avec du cuivre ?

Réponse : Concernant la corrosion, vous pouvez mélanger notre système premium en inox NiroSan® sans crainte avec du cuivre ou avec des alliages en cuivre, toutefois uniquement si le rapport de la surface du cuivre à la surface de l’acier inoxydable est supérieur à 2 %. Ceci est également valable pour les alliages en cuivre. Pour une telle application, nous vous proposons des raccords sans bronze de silicium CUSI (raccords à sertir PURAPRESS®, raccords filetés et coulissants PURAFIT®) ainsi que 3fit®-Press pour des tubes en matière composite. Pour des raisons sanitaires, nous déconseillons fortement l’utilisation des raccords plombés en alliages de cuivre dans des installations d’eau potable.

Question : Chaque système SANHA peut-il être utilisé pour une installation sous vide ?

Réponse : Tous nos systèmes à sertir sont certifiés pour une pression absolue de 200 mbar (1 bar = pression atmosphérique) et idéaux pour les applications sous vide.

Question : Le système de 3fit® en matière composite peut-il résister à une température de plus de 70°C ?

Réponse : Théoriquement, ceci est possible. La durée de vie du système en matière composite se raccourcit considérablement à une température permanente au-delà 70°C. Bien que des températures de fonctionnement de 95 °C sont parfois demandées sur le marché, elles doivent être traitées avec la plus grande prudence. Pour des températures au-dessus de 70°C, nous vous recommandons selon le type d’application, un de nos systèmes métalliques comme par exemple NiroSan®, NiroTherm®, SANHA®-Press ou SANHA®-Therm®.

Question : Est-il conseillé d'utiliser de l'acier inoxydable en combinaison avec du plâtre et du ciment ?

Réponse : L’acier inoxydable, en particulier des tubes fortement alliés sont très résistants à la corrosion. Si du plâtre ou du ciment tombe sur le tube puis est ensuite enlevé et que le tuyau ne présente pas de dommage, cela ne pose aucun problème. Cependant, dans des conditions défavorables, la corrosion peut également se produire lors d'un contact à très long terme. Cependant, les tuyauteries en maçonnerie doivent toujours être isolées, ne serait-ce que pour garantir la dilatation thermique.

Vous avez des questions ?